Philippe Richert sensibilise VNF aux impacts négatifs d'une nouvelle fermeture de l'ascenseur à bateaux d'Arzviller

Dans un courrier adressé le 23 septembre au Directeur général de Voies Navigables de France, Philippe Richert, Président du Consortium, sensibilise VNF aux impacts négatifs pour l'activité fluviale (notamment touristique) d'une  fermeture réitérée de l'ascenseur à bateaux d'Arzviller, en Alsace, faisant suite à un nouvel incident technique.. Cette nouvelle panne, après une fermeture de près d'une année met également en exergue la nécessité impérieuse d'assure une meilleure maintenance préventive des installations, estime le Consortium. Vous pouvez prende connaissance de ce courrier en cliquant sur le lien suivant  

Lire le document

Etude Corridor Mer du Nord/Méditérranée : le Consortium demande la prise en compte effective du projet fluvial Saône-Moselle, Saône-Rhin

Le Consortium demande la prise en compte effective de la liaison fluviale "Saône-Moselle, Saône-Rhin" dans l'étude pilotée par Voies Navigables de France (VNF) sur le Corridor européen Mer du Nord-Méditerranée, ainsi que le rendu à l'automne des études d'ores et déjà menées sur ce projet entre 2011 et 2013...

Dans un courrier formulé à l'issue de la réunion de son Bureau le 5 septembre 2014, le Consortium interpelle VNF quant à la méthodologie retenue pour l'instruction de l'étude engagée depuis juin sur le Corridor européen reliant la Mer du Nord à la Méditerranée, étude pilotée par VNF en liaison avec Réseau Ferrée de France.

 Cette étude a pour objectif d'optimiser le fonctionnement des chaines logistiques au sein de cet axe stratégique d'échanges transeuropéens, de promouvoir des combinaisons intermodales compétitives entre le fer et la voie d'eau, et de favoriser un transfert de trafics de la route vers les modes ferroviaires et fluviaux. Elle ambitionne également de déterminer les investissements en infrastructures et équipements de transports nécessaires, à cette fin, d'ici 2030.

VNF exclut  arbitrairement le projet fluvial "Saône-Moselle, Saône-Rhin" du champs de l'étude. Or, cette échéance de 2030 est précisément celle revendiquée par l'Union Européenne pour la réalisation du projet fluvial " Saône-Moselle, Saône-Rhin", un projet qu'elle a inscrit au coeur de son "Réseau Transeuropéen Transport", au sein duquel figure les priorités de l'Europe en matière d'infrastructures de transport (en fait les projets à réaliser d'ici2030).  Etant donné que l'Union Européenne finance tout de même 50 % du montant de cette étude, il s'avère plus que légitime que celle-ci tienne compte de la vision européenne en terme d'aménagement à l'horzon 2030 du Corridor Mer du nord Méditérranée et intègre parmi ses options d'analyse le projet fluvial "Saône-moselle, Saône-Rhin".  C'est ce qu'à fait valoir le Consortium dans un courrier adressé le 5 septembre à VNF et dont vous pouvez prendre connaissance ci-après.

lire le courrier

 

Front uni du Consortium avec l'association "Seine-Moselle-Rhône" pour la restitution des études relatives au projet "Saône-Moselle, Saône-Rhin"

Dans un courrier adressé ce jour au Directeur général de VNF, les présidents des deux associations, Philippe Richert et André Rossinot, expriment leur volonté d’être étroitement associées au rendu des études menées sur la liaison « Saône-Moselle, Saône-Rhin ». Ces études, débutées en 2011, avaient été ajournées en 2013, dans le cadre des travaux de la « Commission Mobilité 21 ». Cette dernière repoussant le projet « au –delà de 2050 », l’Etat décida de ne pas achever les études en cours.. L’engagement de restitution des études par VNF porte donc sur leur avancement partiel. Elles pourront toutefois être exploitées dans le cadre de la nouvelle étude portant sur le Corridor Mer du Nord-Méditerranée. Les deux associations qui traduisent de la sorte leur rapprochement et leur volonté d’œuvrer de façon conjointe pour l’accomplissement de leur objectif commun de voir réaliser le projet « Saône-Moselle, Saône-Rhin » en 2030, souhaitent repositionner le projet dans une réelle nouvelle dynamique. Vous pouvez prendre ci-après connaissance de ce courrier qui fera date dans l’histoire des deux associations.  

Lire le courrier

Assemblée générale 2014 : Philippe Richert réélu à la Présidence du Consortium

Le Consortium a tenu le 30 juin son assemblée générale 2014 à Strasbourg en présence d'une trentaine de participants. Au-delà des aspects statutaires, du renouvellement des instances, cette assemblée a permis un riche échange de vue sur la situation du transport fluvial en France et sur l'avenir du projet européen "Saône-Moselle, Saône-Rhin".. Dans un état esprit résolument pugnace, l'association poursuivra, dans le cadre d'une nouvelle mandature de 3 années, son engagement et ses actions en vue de l'accomplissement de ses objectifs. Philippe Richert a été reconduit à la Présidence, la délégation de Présidence restant confiée à Françoise Branget. Le Bureau s'est par ailleurs renforcé grâce à l'arrivée de nouvelles personnalités. A cette occasion, deux conférences, l'une sur la politique européenne en matière de corridors, l'autre sur les projets de VNF dans l'EST du pays, ont permis d'alimenter fort opportunément les réflexions et débats entre participants d'une Assemblée générale qui fut, comme à l'accoutumée, un point fort de la vie de l'association. Tous les détails, comptes rendus, décisions, présentations, figurent dans l'espace membre.  

Interpellation du Ministre de l’Ecologie

Dans un courrier daté du 14 mai 2014, le Consortium interpelle Ségolène Royal, Ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, sur l’enjeu d’une meilleure prise en compte des atouts de la voie d’eau pour l’accomplissement des objectifs liés à la valorisation du développement durable.. Dans ce courrier dont vous pouvez prendre ici connaissance in extenso, le Consortium rappelle également l’enjeu d’une mise en phase des objectifs calendaires de l’Union Européenne et de La France pour ce qui concerne la réalisation du projet Saône-Moselle, Saône-Rhin, objectif prioritaire du Consortium.  

Lire le courrier