Conférence de Catherine TRAUTMANN

En point d’orgue de l’assemblée générale 2017, Catherine Trautmann, Présidente du Port Autonome de Strasbourg et coordinatrice du corridor européen Mer du Nord – Baltique, a fait bénéficier les participants d’une conférence particulièrement pointue sur la valorisation du transport fluvial dans la politique européenne des transports.

Dans son intervention, Catherine TRAUTMANN a notamment souligné l’important potentiel du fluvial dans le système européen des transports, eu égard à l’étendue du réseau de voies navigables, soit quelque 3862 km. Elle releva également l’enjeu majeur d’une meilleure valorisation des plates-formes portuaires, sous l’angle de leur nécessaire desserte trimodale (fleuve, fer, route). Au niveau des possibilités d’intervention financière de l’Europe, les crédits existants mobilisables pour les projets prioritaires d’interconnexion des réseaux (pour la France, notamment le projet fluvial Seine-Escaut et le projet ferroviaire Lyon-Turin) risquent d’être irrémédiablement perdus s’ils ne sont pas consommés. Catherine Trautmann plaide donc pour une politique française plus volontariste dans le domaine des infrastructures, étayée à cet égard par la mobilisation de crédits européens. Elle appelle dans ce contexte à une approche résolument plus européene de la politique française des transports. Lors de cette assemblée générale 2017 du Consortium, elle a lancé à un appel au renforcement tous azimuts du lobbying en faveur globalement du transport fluvial, mais également de la relance du projet fluvial « Saône-Moselle, Saône-Rhin », tout en étant attentif aux potentialités du ferroviaire sur cet axe, dont il ne faut pas « rater le rendez-vous » pour reprendre sa formule. Pour ce qui concerne les schémas directeurs européens, le lancement de la révision du réseau transeuropéen transport devrait débuter en 2020 et s’achever en 2023, ce qui ouvre très prochainement des fenêtres de tir pour des opérations de lobbying. Les nouveaux coordinateurs des corridors européens devraient pour leur part être désignés en mars 2018. La présentation powerpoint de l’intervention de Catherine Trautmann figure dans l’espace membre.