Développement durable

Les aménagements fluviaux du XXIème siècle s’inscrivent parfaitement dans un environnement naturel et urbain qu’ils préservent, voire valorisent et même magnifient. A la clé un incroyable tropisme des berges aménagées des fleuves et canaux à l’endroit des êtres humains comme de le faune en général. Les rives sont recherchées par les promoteurs pour l’édification de zones d’habitation (au grand dam parfois de l’activité économique en général), le tourisme s’y épanouit, la flore s’y plait et la faune s’y développe. A titre d ‘ exemple, les castors (re)peuplent ainsi les bords du canal Main-Danube ou du Mittelandkanal.

 

Le transport fluvial quant à lui est un transport « durable » par excellence : il présente le meilleur rapport entre consommation énergétique et tonne transportée. Il génère peu de nuisances et s’avère de haute sécurité. C’est à ce titre qu’il est souvent privilégié pour le transport de matières dangereuses.

 

 

Le Consortium œuvre en faveur d’une meilleure connaissance du caractère éminemment durable du transport fluvial et des aménagements fluviaux.  

DSCF0046.jpgDSCF0050.jpgDSCF0051.jpgDSCF0054.jpgDSCF0055.jpgDSCF0057.jpgDSCF0066.jpgDSCF0068.jpgDSCF0072.JPGDSCF0081.JPGDSCF0084.JPGNiffer Mulhouse.jpgNM 2.jpgP1010889.jpgP1010890.jpgP1010908.jpg